Toulonnais.com vous offre la possibilité de compléter notre travail de documentation.
En vous rendant dans la partie Vos anecdotes sur Toulon, vous pourrez nous faire parvenir un complément d'information que nous nous ferons un plaisir de publier sur le site si nous jugeons qu'il peut l'enrichir.
Alors...A vos claviers !

Utilisez les flèches rouges pour faire défiler le texte.

Population ville : 167 816 habitants*
Population aire urbaine (39 communes) : 564 823 habitants**
(*Recensement INSEE de 2006 **Données INSEE de 1999)

Superficie : 4284 hectares

Devise : "Concordia parva crescunt", que l'on peut traduire du latin par "C'est par l'entente et la coopération que les petites choses (ou petites gens) peuvent devenir grands."

Site officiel de la ville :
www.toulon.com

Autres sites toulonnais :
Infos Toulon 83 sur telo.fr
CToulon Magazine
Rues toulonnaises

Diaporama de la ville de Toulon : Cliquez ici

Plan de Toulon (avec maporama.com) : Cliquez ici

Fondation et origine du nom : Contrairement à sa grande voisine, Marseille, la date de fondation de la ville de Toulon reste, sinon mystérieuse, du moins approximative.
Ce que l'on sait, c'est qu'une tribu celto-ligure occupait le lieu au 4ème siècle avant J-C. Les Romains s'y sont établis aux alentours de l'an 100 après J-C, faisant de la rade de Toulon un point de relâche de leurs bateaux de commerce.
Ces mêmes Romains installèrent une teinturerie impériale de Gaule à l'ouest de la ville (l'Est étant la partie résidentielle), utilisant le pourpre (couleur réservée à l'Empereur), le murex, coquillage abondant sur cette partie de la côte, et le kermès, insecte dont les oeufs contiennent une poussière rouge fortement colorée et qui vit sur les chênes qui recouvraient les collines environnantes.
L'industrie teinturière était facilitée par les nombreuses sources d'eau qui s'écoulaient de Le Revest-les-Eaux à Castigneau, jalonnées de canalisations et d'usines de traitement.
Il semblerait d'ailleurs que l'abondance du précieux liquide soit à l'origine du nom de la ville.
Selon une hypothèse mythologique, Telo, déesse celto-ligure des sources, aurait donné son nom à l'actuelle Toulon. Par la suite, les Romains y ajoutèrent le titre "Martius", en référence au nom du procurateur romain qui dirigeait la teinturerie. Ainsi était née la ville de Telo Martius, qui devint, par la suite, Tolo, puis Tholon, Thoulon et enfin Toulon.

Toulon aujourd'hui :

Le port des Vignettes et le Fort Saint-Louis
Préfecture du Var depuis 1974 et siège de l'évêché de ce même département depuis 1958, Toulon est le premier port de guerre français et le centre de ravitaillement de l'escadre de la Méditerranée.
La ville a construit sa réputation autour de son arsenal militaire et de sa rade, que l'on dit "la plus belle d'Europe". Toulon est avant tout un port militaire, qui abrite une part importante des bâtiments navals de guerre français (le porte-avions Charles de Gaulle, pour n'en citer qu'un).
C'est aussi un important port de plaisance (1256 postes à flot), mais également un port de croisières et de commerce par lequel ont transité 1.230.103 passagers et 1.411.459 tonnes de marchandises en 2008 (source CCI du Var).

On ne peut réduire la ville de Toulon à son port et à son arsenal, mais il faut bien admettre que les constructions et l'industrie navales constituent une part non négligeable de son activité.
Cependant, la ville et sa périphérie formant un important bassin de population (neuvième agglomération de France), Toulon est devenue, de fait, un centre commercial et de services de poids.
Le Palais des Congrès Neptune
On y recense toutes les infrastructures qu'une grande métropole moderne peut regrouper : de nombreux écoles, collèges et lycées (liens web vers sites des lycées Dumont D'urville, Rouvière et Bonaparte), une université de plus de 10 000 étudiants, trois hôpitaux dont un militaire, un centre commercial en plein coeur de ville, 11 musées (dont le Muséum d'Histoire Naturelle de Toulon, voir aussi "Le musée-bibliothèque" dans la rubrique Les monuments toulonnais), une salle de spectacle de type "Zénith" pouvant accueillir jusqu'à 8000 personnes, un palais des congrès tout proche du port, une dizaine de stades, dont le fameux stade Mayol où se produit l'emblématique club de rugby de Toulon, le RCT (Rugby Club Toulonnais), ainsi que le stade Bon Rencontre, siège des rencontres du club de football de la ville, le Sporting Toulon Var, un palais des sports de 4700 places dans lequel officie le HTV (Hyères Toulon Var Basket), un aéroport international qui accueille aujourd'hui près de 750 000 passagers (source CCI du Var).

Toulon tourisme :
Toulon, entre Provence et Côte d'Azur, mise aussi sur le tourisme, essentiellement estival.
Une plage au Mourillon
Les atouts ne manquent pas : ville la plus chaude et la plus ensoleillée de France, Toulon dispose d'une rade naturelle idéale pour la plaisance, d'un sentier littoral de 4,5 km, de plusieurs kilomètres de plages, de grands espaces naturels boisés (Mont Faron, Mont Caume...), d'infrastructures hôtelières importantes etc...
L'Office du Tourisme, classé 4 étoiles, propose des balades guidées à thèmes à travers la ville, dont l'histoire est ancienne et riche. Plus anecdotique mais tout aussi révélateur du potentiel touristique de la cité, Toulon est classée 3 étoiles au Concours National des Villes et Villages Fleuris et ses plages ont obtenu le Pavillon Bleu d'Europe 2009.
Vous pouvez vous rendre sur le site internet de l'Office du Tourisme de Toulon sur www.toulontourisme.com.

Les Toulonnaises et Toulonnais célèbres :
Les peintres Louis-Michel van Loo, Vincent Courdouan et Eugène Baboulène, l'écrivain Jean Aicard (auteur de "Maurin des Maures"), les acteurs Jules Muraire dit "Raimu" et Mireille Darc, les chanteurs Gilbert Bécaud, Félix Mayol ("Viens poupoule"), Jean Guidoni et Sabine Paturel ("Les bétises"), le DJ Jean Roch, l'architecte Lucio Costa (a dessiné les plans de la ville de Brasilia), le pédopsychiatre Marcel Rufo, l'historien Jacques Le Goff, l'homme politique Claude Goasguen, les sportifs Jérôme Gallion, Eric champ, Daniel Herrero, Christophe Dominici, Christian Califano, Pierre Mignoni, Sébastien Squillacci, Bruno Bellone et Cyril Saulnier...


La ville de Toulon
    Les monuments toulonnais
        Les nouveautés à Toulon
           Les projets de la municipalité toulonnaise
                Retour à l'accueil
           Vos anecdotes sur Toulon
        Votre avis sur les nouveautés à Toulon
    Que pensez-vous des projets de la ville ?
Ce qui manque à Toulon selon vous
                      Toulon Provence Méditerranée / Vidéos / E-cartes / Sondages / Partenaires / Plan du site / Favoris / Démarrage / Recommander ce site